Conciliation travail et vie personnelle : Comment trouver son équilibre ?

conciliation travail famille 3

Dans le monde ultra connecté dans lequel nous évoluons, la frontière entre travail et vie personnelle s’amincit et devient de plus en plus perméable. En tant que travailleurs, certes, nous avons vu notre temps de travail diminuer par rapports à nos ainés. Néanmoins, les responsabilités ainsi que les exigences de performances et de productivité ont elles fortement augmenté. Pour reprendre les propos de Mme Stacy Parker, Vice présidente exécutive du marketing de Randstad, je constate au quotidien en tant que gestionnaire ressources humaines, que la technologie contribue à fusionner la vie personnelle et professionnelle des employés. “Aucune génération n’a été aussi branchée que celle-ci et, pour le meilleur ou pour le pire, […] On n’arrête pas de vivre quand on va au travail et souvent, aujourd’hui, on arrête pas de travailler quand on arrive à la maison.” [1]

1 – Quels sont les impacts?

De nos jours, en tant qu’individus nous ne voulons plus uniquement nous définir que par notre métier. De plus, la quête d’épanouissement personnel peut être génératrice de stress et entrer en contradiction avec l’exigence de performance au travail.

Au quotidien, concilier travail et vie professionnelle peut devenir un choix cornélien. Or, le manque de conciliation peu avoir des impacts négatifs sur notre vie :

  • Réduction du temps consacré aux activités autres que le travail (loisirs, bénévolats, etc.) ;
  • Sentiments d’être dépassé, de perte de contrôle ;
  • Diminution de l’efficacité ;
  • Absentéisme ;
  • Troubles de l’humeur et du sommeil, anxiété et augmentation du stress ;
  • Développement de mauvaises habitudes de vie, mauvaise alimentation et baisse de l’exercice physique.

2 – Respecter ses valeurs!

L’objectif de cet article est avant tout de te donner des outils te permettant de trouver un équilibre entre ta vie au travail et ta vie personnelle. Pour tendre vers cet équilibre et mettre en place les actions requises pour atteindre cette stabilité, il est crucial de prendre le temps de la réflexion et de définir ses valeurs et objectifs de vie.

Il est possible de les distinguer de la manière suivante[2] :

conciliation travail famille 2

 

  • Le professionnel : inclus le travail et les projets professionnels ;
  • Le relationnel : les relations amoureuses, familiales et amicales ;
  • Le financier : les sources de revenus, tes dettes, etc ;
  • La santé : l’alimentation, le bien-être et les activités physiques, etc ;
  • Les loisirs : le temps consacré à soi, les activités culturelles, l’implication communautaire, etc.

 

3 – Prioriser ses objectifs

Les objectifs que tu te fixes en fonction de tes valeurs ne sont pas immuables et seront appelés à évoluer. Mais il est important de prioriser les objectifs qui actuellement te tiennent à cœur. Par exemple, si le financier et le professionnel sont des objectifs importants pour toi, il est tout a fait normal que tu y consacres plus de temps que quelqu’un qui valorise le relationnel et la santé.

Trouver l’équilibre ne signifie pas accorder un temps égal à chaque objectif. Trouver l'équilibre pourrait se résumer à faire des choix…dès lors que le professionnel domine les autres objectifs et devient ainsi vecteur d’insatisfaction et potentiellement de stress.

En parlant d'équilibre, es-tu familière avec la règle des 33 % ?

Si toi aussi tu désires partager tes conseils et astuces pour une meilleure conciliation, n’hésites pas à les partager avec nous! En effet, les choix sont multiples et propres à chacun. C’est en assumer les conséquences qui peut s’avérer être difficile. Cependant, garde en tête que le “bonheur est une décision que nous prenons d’être heureux quoiqu’il arrive” (André Marois).

Signature article Bibisha

Laisser un commentaire