Comment atteindre et rayonner dans son plein potentiel?

Bon matin les filles !

Cet article m’a été inspiré par un point de vue publié dans la revue des Conseillers en ressources humaines agréés[1] traitant de l’estime de soi.

En tant que conseillère Ressources Humaines et coach carrière, la connaissance de soi et l’expression de mon leadership naturel en un leadership d’influence, sont des éléments clés pour moi.

Pour me former continuellement, je lis et participe à divers colloques et conférences à ce sujet. Et c’est justement lors d’une de mes recherches, que je suis tombée sur cette conférence : Cocktails et talons #larencontreDesBossLadies.

Après avoir été dans un premier temps séduite par le titre accrocheur de cette conférence, je me suis immédiatement posée la question de ma crédibilité : suis-je une “Boss Lady” ?

À priori, oui, vu que j’utilise moi-même ces termes dans mes articles. Mais est-ce que je corresponds au stéréotype que l’on s’en fait ; à savoir celui de la femme sûre d’elle, entrepreneure, au succès fulgurant et entourée d’autres femmes entrepreneures, aussi indépendantes et “successful” qu’elle?

Si je me fie à cette image, alors je dirais que non!

En effet, je ne suis pas une entrepreneure et, comme de nombreuses femmes, il m’arrive de douter…surtout quand je suis en dehors de ma zone de confort. Mais par dessus tout, loin d’être trépignante, ma vie est assez monotone et routinière.

Et pourtant, je me vois comme une Boss Lady !

En effet, pour moi, une Boss Lady est avant tout une femme qui se connaît, ce qui lui permet d’exceller dans ce qu’elle fait de mieux ! C’est une femme qui malgré ses doutes, n’a pas peur d’aller créer sa chance, en saisissant toutes les opportunités lui permettant d’atteindre son but. Et ce, tout en respectant, épaulant et en influençant positivement les autres femmes, qu’elle a la chance de rencontrer et côtoyer.

Pour réussir à te sentir une “Boss Lady”, toi aussi, je t’invite à lire ce qui suit et à te fixer ces 2 objectifs principaux  :

1- Atteindre ton plein potentiel !

Pour ce faire, il faut considérer à sa juste valeur l’intelligence émotionnelle ; à savoir « La manifestation concrète de certaines compétences (conscience de soi, gestion de soi, conscience sociale et compétences sociales) en temps voulu, de manière adéquate et proportionnée afin d’être efficace dans une situation donnée » (Boyatsis, Goleman et Rhee 2000)[2].

C’est-à-dire, savoir s’écouter et être consciente de ses émotions; mais aussi percevoir, analyser et comprendre ce qui se passe autour de nous, ainsi que les expériences que nous vivons. En effet, des études démontrent que pour réussir, notamment dans la vie professionnelle, il est nécessaire d’être en adéquation avec ses valeurs, orientations et objectifs de vie.

Il est donc crucial d’entreprendre des activités qui nous motivent, nous stimulent et donc qui nous font du bien. Quand nous nous retrouvons dans la situation inverse, à savoir que nous effectuons des choses qui nous stressent, nous frustrent ou qui vont à l’encontre de nos principes ; cela génère une insatisfaction et nous rend malheureuses !

Or, être en symbiose avec soi-même et accepter ses émotions, nous permet en tant qu’individu, d’identifier les choses qui nous font du bien et nous font grandir.

Soit autant d’éléments positifs, qui sans efforts, développent chez nous un sentiment d’accomplissement et de réalisation de soi.

2 – Nous sommes le fruit de nos choix!

Adam Grant, un célèbre auteur du New York Time affirma la chose suivante : ” Il y a des années, des psychologues ont découvert qu’il y avait deux façons de réussir : le conformisme et l’originalité. Le conformisme suppose de suivre la multitude sur des chemins balisés et de respecter l’état des choses. L’originalité consiste à emprunter des routes moins fréquentées en défendant des idées nouvelles, à contre-courant, mais qui finissent par améliorer les choses.

La réussite irait donc de pair avec l’originalité…et donc la créativité!

Par conséquent, osons! Et approprions-nous, nos réussites et nos épreuves en prenant le risque de réussir et donc de s’épanouir !

Or, qui dit “risque”, dit “se mettre en danger”. Cela requiert de sortir de sa zone de confort et surtout…de se mettre en action!

Mais comment ?

1- Ayez l’audace de changer votre perspective en faisant les choses différemment

2- Allez chercher l’information ainsi que les opportunités, aussi minimes qu’elles puissent paraître à prime abord. Car toutes les opportunités vous apportent une chose cruciale et inestimable : l’expérience !

3- Fixez-vous des objectifs concrets et spécifiques, ce qui vous permettra de visualiser vos progrès et d’apprécier vos réalisations.

4- Dream Big! Consignez vos idées et soyez patientes! “c’est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante.Paulo Coelho.

L’article dont je vous parlais au début, s’achève avec le propos suivant : “Chaque expérience nous propulse vers un but, vers un objectif […] chaque défi nous permet d’apprendre et de nous enrichir!”.

Pour ma part, mon parcours professionnel, loin d’être linéaire, a été ponctué d’immigration, de retour aux études et même de redémarrage à zéro. Or, je pense aujourd’hui être là où je devrais être !

Tous ces défis me permettent, maintenant, de rayonner dans mon plein potentiel !

Je suis en effet reconnue et sollicitée par mes pairs pour mes compétences et habilités personnelles ; soit autant de caractéristique, qui font de moi la femme et la professionnelle que je suis.

Et vous mes Boss Ladies, êtes-vous dans votre plein potentiel ?

Partagez vos points de vue et expériences en commentaires !

Sources : 

[1] https://www.intemotionnelle.com/quest-ce-que-lintelligence-emotionnelle/

[2] Guylaine Couture, CRHA; “Rayonner dans son plein potentiel”; La revue des CRHA et CRIA; vol. 21 numéro 2.